L’éternel dilemme du vernis à ongles

Le ciel pollué de Santiago du Chili
Le ciel pollué de Santiago du Chili

Après la question du maquillage, le dilemme du vernis à ongles (rien que ça !). C’est encore plus fort pour moi car, autant je ne suis pas très maquillage, autant j’adore ! me mettre du vernis à ongles. Mais alors là niveau galère en voyage, on atteint le comble. Déjà il faut l’emmener. C’est du liquide donc il faut faire attention à ce qu’il n’explose pas dans la valise, ou il faut le mettre dans un petit sachet en plastique si on le prend en bagage à main. Ensuite il faut le mettre. Ça prend du temps (beaucoup), qu’on n’a pas forcément en voyage. En plus, personnellement pour ne pas me retrouver avec des ongles jaunes, je pose d’abord une couche de vernis transparent avant la couleur. Plus une après pour le garder plus longtemps. En gros ça donne couche de vernis transparent, couche de vernis de couleur, deuxième couche de vernis de couleur, deuxième couche de vernis transparent. Et il faut bien sûr attendre que ça sèche entre chaque passage. Ahah. Et puis au bout de deux jours il faut tout enlever parce qu’il commence déjà à s’écailler (ou alors en remettre une couche mais on dépasse rarement quelques jours de vie de vernis de toute façon). Ça veut dire qu’il faut aussi prendre du coton et une bouteille de dissolvant. Et là on revient sur les mêmes problèmes que le maquillage. La bouteille de liquide. Quelle quantité de cotons. Beaucoup de contraintes pour quelque chose de non indispensable, et en même temps c’est tellement joli ! Je ne l’ai encore jamais fait, d’emmener du vernis en voyage, mais j’ai des envies d’aventure et de changement (oh oui) et vu que je révise mes habitudes maquillagesques, pourquoi pas celles verniagesques. Y en a-t-il parmi vous qui voyagent en mettant du vernis ? C’est quoi vos conseils ? Je pensais prendre un vernis transparent (pour la sous couche), un vernis pailleté (pour le quotidien) (c’est moins voyant et plus facile à entretenir), et un coloré (pour quand je veux me la jouer un peu plus). Votre avis ?

Gestion du maquillage en voyage

Sur un pont d'Amsterdam
Sur un pont d’Amsterdam

Alors là c’est vraiment un sujet sur lequel j’aimerais avoir votre avis. Moi j’ai toujours eu tendance à ne rien prendre en voyage, ou alors vraiment le strict minimum, mais dernièrement j’en suis venue à le regretter, quand je voyais mes amies se parer de milles (belles) couleurs au moment de sortir et que moi j’avais, comment dire… toujours la même tête. Je n’ai jamais été une grosse adepte du maquillage, et au plus fort de ma consommation je mettais du mascara, du blush et du rouge à lèvres. Alors autant, c’est vrai que ce ne sont pas les produits qui prennent le plus de place, autant ce qui m’embête ce sont plus tous les produits nécessaires pour enlever ce maquillage. Cotons, démaquillant pour les yeux, pour le visage, waterproof, etc. Ça prend vite pas mal de place pour quelque chose utilisé plutôt rarement. Et puis la bouteille de démaquillant peut fuir. Et puis quelle quantité de cotons prendre ? Sachant qu’on n’est pas sûre d’en trouver sur place, et que se démaquiller avec du papier toilette, ce n’est pas top (oui déjà essayé…). Alors voilà, je vous le demande, qu’est-ce que vous prenez vous et comment vous faites pour le retirer ? Et pour quelles occasions vous mettez du maquillage en voyage ? Et vous avez vraiment le temps de vous maquillez/démaquillez quand vous parcourez le monde ?
Pour mon prochain voyage, je vais essayer d’intégrer un peu plus de maquillage, pour ces soirées où j’ai envie de paraître un peu plus apprêtée. Je pensais prendre un mascara waterproof (je ne peux pas revenir au non waterproof, j’ai l’impression qu’il ne tient pas sur mes cils) (mais c’est vrai que du coup le waterproof tient parfois un peu trop bien), un rouge à lèvres (je suis assez adepte depuis quelques temps, ça habille très facilement, même s’il y a certains désavantages il faut le reconnaître…), et peut-être un crayon pour les yeux, quand je n’ai pas envie de mettre du rouge. J’hésite même à prendre du démaquillant vu que le rouge part généralement de lui-même et que je suis souvent trop flemmarde pour enlever le mascara et que je le laisse partir de lui-même. Affaire à suivre…

Quelle coupe de cheveux pour voyager ?

Quelque part en Inde
Quelque part en Inde

Alors ça a été une de mes grosses questions pendant très longtemps ! Pendant des années, je rêvais d’une coupe cheveux courts, à la garçonne, me disant que c’était parfait quand il faisait chaud, que ça ne demandait pas d’entretien et qu’on pouvait laisser repousser (donc pas besoin d’aller souvent chez le coiffeur). Oui mes critères d’une bonne coupe sont ceux-là : ne pas avoir chaud l’été, ne pas avoir à faire quoi que ce soit pour que ce soit joli et ne pas devoir l’entretenir chez le coiffeur (ni le temps ni les moyens). Donc la coupe à la garçonne croyais-je. Je n’ai jamais été jusqu’à me la faire en vrai. Trop définitive, pas sûre que ça m’aille (j’ai un visage un peu trop carré). Mais après réflexion et retours de copines sur cette coupe, il semble que j’ai fait le bon choix : en fait tu ne peux pas les tirer en arrière donc l’été tu as chaud ; sauf s’ils tombent magiquement bien sur ta tête tous les matins, tes cheveux risquent au contraire de te demander beaucoup de boulot, et un passage chez le coiffeur régulier est nécessaire si tu veux garder la même coupe. Du coup j’ai opté pour les cheveux aux épaules avec une frange. C’est une coupe qui passe bien à Paris, je peux me couper la frange moi-même si je veux, ou je la laisse pousser quand je suis à l’étranger. Il suffit d’avoir quelques épingles et tous les cheveux tiennent en arrière avec un élastique. Et les cheveux peuvent pousser sans que ça ne devienne vraiment trop dégueulasse. Bon ok, il y a bien cette transition quand la frange pousse avant d’avoir atteint une longueur décente pour passer en mèche sur le côté… Maigre désagrément il me semble. Et pour finir, c’est une coupe facile à faire que les coiffeurs ratent rarement ! Tout bénèf !

Comment rester sans poil en voyage ?

Fenêtre sur le Taj Mahal, Inde
Fenêtre sur le Taj Mahal, Inde

Ahlala cette question épineuse des poils en voyage. Je ne suis personnellement pas de celles qui peuvent les laisser pousser en toute impunité et s’en ficher. J’ai été trop endoctrinée là-dedans. Même ici, en Haïti, où quasi personne ne s’épile, ben je le fais quand même… Bon sous les bras, je me dis que c’est quand même mieux pour moins transpirer et moins sentir. Mais les jambes ?! Pourquoi je continue à me torturer, mes poils ne choquent personne ! Alors comment je gère mes poils ? J’ai acheté il y a plusieurs années un épilateur électrique, et je peux vous dire que ça m’a changé la vie ! Je ne l’utilisais d’abord que pour les jambes, mais maintenant je le fais pour les aisselles aussi (oui au début ça fait (très) mal mais après on s’habitue). Alors certes l’épilation est rarement parfaite (ou alors il faut de la méga patience et des yeux de lynx), mais si on la fait tous les 3-4 jours, ça reste correcte. Il faut par contre y consacrer un peu de temps (1/2h tous les 3-4 jours en moyenne), et quand on est en voyage à essayer de tout voir dans les quelques jours qu’on a, bah c’est chiant. Non, je n’ai pas trouvé d’autre solution que de ralentir votre voyage pour prendre en compte le temps d’épilation ! Autre avantage, une fois l’investissement fait, c’est gratuit !! Bon par contre ça pèse lourd, et ça ce n’est pas top quand on essaie de voyager léger. Et puis il faut un adaptateur, mais surtout de l’électricité ! Ce qui est un problème dans certains pays, comme Haïti. Moi je suis conquise parce que je peux faire les jambes et les aisselles avec, et que je n’ai pas besoin de retrouver le produit sur place si je reste longtemps dans un pays. Pour le maillot par contre, je suis trop douillette. En France, je le fais moi-même à la cire chaude (ouiiii ça tire un peu mais bon. On s’habitue). Mais sachant que ça se chauffe au micro-onde et qu’il vaut mieux être dans un endroit un peu tranquille pour le faire… c’est pas la meilleure technique en voyage. Du coup, j’utilise une crème dépilatoire. J’en prends un tube plein et ça me dure généralement suffisamment longtemps, vu que je ne l’utilise que pour ça. Bon ce n’est pas idéal non plus parce qu’il faut avoir un coin à soi pendant au moins 15 min et que juste une douche ce n’est pas pratique. Je pensais essayer les crèmes à utiliser sous la douche justement, vous l’avez fait? Ça donne quoi ? Enfin je n’ai pour le moment pas trouvé meilleure alternative vu que vraiment, le rasoir ce n’est pas possible (ça ne fait pas net et ça gratte après !). Bien sûr, l’idéal est l’épilation au laser, de plus en plus de femmes s’y mettent, et ça a l’air vraiment pas mal d’après les retours qui en sont fait. Seul défaut pour moi : il faut espacer les séances sur une année environ, et je ne reste jamais assez longtemps en France pour le faire… Vous en pensez quoi vous ? Vous faites comment pour rester sans poil en voyage ?

Pourquoi mes photos n’ont rien à voir avec le sujet du post

Parce que je ne sais pas prendre des fringues en photo. Si on va par-là, je ne sais rien prendre en photo. D’ailleurs la plupart des photos ne sont pas les miennes mais celles d’amis qui me les ont gentiment données (salut les gars et merci !).